Handicap autour du monde

nosha_serial_brothers_17301_lPour écrire cette série d’articles « handicap autour du monde », nous nous sommes appuyés sur le « guide des handi-voyageurs » de l’édition petit futé. Il s’agit de l’un des seuls ouvrages traitant sur le sujet. C’est un guide assez complet, qui traite de différents handicaps (déficience intellectuelle, malvoyants, malentendants et handicap moteur) sur les cinq continents.

Dans cet article, nous n’aborderons que le handicap moteur et des continents que nous traverserons (Asie, Océanie, Amérique). Il s’agit d’un survol rapide à propos du handicap dans le monde, tous les pays ne sont pas traités.

Asie – Océanie :

En Octobre 2009, la résolution A/RES/578 de l’organisation mondiale du tourisme a été signée afin que les établissements s’engagent à aménager les sites et les établissements d’accueil et à former le personnel travaillant dans le tourisme. Les différents pays concernés s’engagent également à améliorer l’accessibilité touristique en concertation avec les différentes ONG en place. Les pays signataires sont : l’Australie, le Cambodge, le Japon, l’Indonésie, l’Inde, l’Oman, les Philippines, la Thaïlande et le Vietnam.

De plus, la région Asie-Pacifique s’est engagée sous le couvert de l’ONU dans le cadre de la deuxième décennie Asie –Pacifique (2003-2012) pour les personnes handicapées. Une des idées clés est de peu à peu abandonner l’idée d’action charitable au profit d’une intégration des personnes handicapées (respect des droits de l’homme), éducation des enfants et protection des femmes handicapées, accessibilité au travail…

Amérique:

La décennie (2006-2016) des Amériques pour les droits et la dignité des personnes handicapées a pour thème « Egalité, dignité et participation », elle vise l’intégration dans la vie économique, sociale, culturelle et politique. Des plans, des programmes et des interventions sont planifiés dans ce sens. Il est évident que tous les pays signataires ne participeront pas à la même hauteur, pour des raisons économiques mais aussi culturelle. La grande majorité des personnes handicapées vivant en Amérique latine vivent dans des conditions économiques et sociales très précaires (environ moins de deux dollars par jour pour vivre).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>