Nepal #1 : Katmandou, un bijou historique, culturel et humain …

Katmandou, capitale du Nepal, perchée à 1350m d’altitude et encerclée par deux rivières : le Bagmati et la Vishnumati, se situe sur le plateau népalais, en plein coeur du pays. Elle a été mondialement connue, lors des années 60, lorsque les hippies l’ont choisie comme emblème. Aujourd’hui encore, lorsque l’on se promène dans les rues, les jeunes occidentaux baba-cool tous sarouels et vareuses colorées arborés, croisent entre autres, le chemin des trekkeurs amoureux de la montagne. Katmandou vient du sanscrit « Kasta Mandap », et qui signifie « temple de bois », en s’y promenant, il n’est en effet pas rare d’y trouver un temple au détour d’une rue. 

Lorsqu’on arrive à Katmandou, on est frappé d’abord par le joyeux chaos qui règne, en particulier  à Thamel (quartier touristique), entre les boutiques, les rickshaws, les taxis, les vendeurs de rues … et surtout les klaxons qui ne semblent jamais s’arrêter !

Voici un résumé de notre escapade dans la capitale durant nos deux premières semaine au Nepal.

Pashupatinath :

Pashupatinath est un lieu de culte hindouiste (religion adoptée par 80% de la population) traversé par une rivière : le Bagmati. Nous nous y rendons depuis Thamel à pied, nous mettons environ 1h30 en prenant notre temps. Il est aussi possible de prendre le bus ou le taxi. Une fois arrivés là-bas, le garde nous demande 1000 roupies népalaises (7€)  par personne, ayant notre carte de volontaire (nous aidons dans une école), on nous dispense du ticket d’entrée.

IMG_20130920_083658

 Lorsqu’on arrive dans l’enceinte, l’ambiance est un peu particulière, plusieurs crémation s’y déroulent, et des guides tentent de nous appâter pour aller les voir de plus près. Ce côté lucratif et voyeuriste des crémations ainsi que la promiscuité entre certains touristes et les famille des défunts ne nous met pas forcement à l’aise. nous préférons garder nos distances.

IMG_20130923_104741

A l’opposé, des funérailles sont en cours, le corps est recouvert d’un tissu orange (symbole de paix) et blanc, ainsi que de fleurs oranges et repose au bord de l’eau, il se dégage une certaine poésie cette fois de ce rituel funéraire. Pour les hindouiste, la crémation doit avoir lieu 24h après le décès et le corps doit être orienté vers le nord en direction de l’Himalaya considéré comme le berceau des dieux.

En continuant d’explorer Pashupatinath, nous rencontrons des sādhu, reconnaissables à leur accoutrement.

sadhu

Ce sont des hindouistes qui ont renoncés à la société et vivent marginalement dans le but de se consacrer à la moksha (libération finale de l’âme individuelle ou du cycle des renaissances).

Passée la rivière, nous nous promenons dans l’immense parc, où nous rencontrons des singes pour la première fois au Népal, en totale liberté !

 

Bodanath :

IMG_20130923_110213

Bodanath est situé à côté de Pashupatinath, à environ 20 minutes à pied. Il s’agit de l’un des plus grand sanctuaire bouddhiste du pays, on y trouve une cinquantaine de monastères si on prend le temps de s’éloigner du majestueux stûpa central (le plus grand du Népal). En nous baladant, nous croisons de nombreux moines bouddhistes : Bhikku (j’ai d’ailleurs découvert que des femmes pouvaient devenir aussi moine ou plutôt nonne bouddhiste : Bhikkuni), nous avons également la chance de pénétrer dans un monastère.

 

Swayambunath :

Il est également surnommé Monkey Temple, du fait du nombre impressionnants de singes qui y ont élus domicile. Ce sanctuaire bouddhiste est perché en haut d’une colline pas très loin du centre ville de Katmandou. En partant à pied depuis Freak Street à Basantapur, nous mettons une demie heure, avant d’arriver au pied de l’immense escalier qui nous mène au plus ancien stûpa de la vallée (environ 2500 ans). Une fois arrivé en haut, la vue est à couper le souffle (à moins que ce ne soit les 200 haaautes marches pour arriver au sommet !) , tout Katmandou s’étend devant nos yeux émerveillés.

Nous déambulons autour du stûpa (en prenant garde de le laisser sur notre droite comme la tradition le veut), qui est entouré de moulins à prières. Maxence en profite pour donner à manger à un singe, nous devenons végétarien d’un jour, nous rentrons dans les petites boutiques, nous lançons des pièces dans la fontaine pour nous porter chance, et enfin nous passons des heures à observer les singes, à moins que cela ne soit l’inverse !

La suite au prochain article …

 

6 Réponses pour Nepal #1 : Katmandou, un bijou historique, culturel et humain …

  1. Namasté,

    Alors le volontariat c’est dans quelle école ?
    Et quel type d’activités vous avez pu faire avec les enfants ?
    Bientôt vous allez parler népali car avec les enfants c’est toujours facile d’apprendre.
    Prenez bien soin de vous

    Bises

    Rolande

  2. On voyage à travers vos mots … merci de nous faire partager vos aventures.
    Gros bisous à vous deux !

  3. Genial le blog! Je suis content de vous avoid connu et je suivirais vos aventures avec attention!

  4. Honnêtement, il faut que je vous dise que vous avez bien fait ce blog, il est très utile, bien les explications et les photos
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>