Inde #1 : De Varanasi au Taj Mahal

Après près de deux mois passés au Népal, nous nous préparons à continuer notre route en direction de l’Inde. Nous ne devions y rester que trois semaines au début, cela nous parait maintenant difficile de rester si peu de temps au Népal. Tout comme il nous semble inconcevable de laisser ce pays derrière nous et de ne jamais y remettre les pieds ! Nous sommes définitivement tombés sous son charme, aussi bien en raison de ses paysages, que de la générosité et de l’accueil des népalais ainsi que du courant spirituel qui se dégage de ce tout petit pays coincé entre deux géants.

C’est donc le coeur un peu lourd que nous quittons le pays des Sherpas, mais c’est avec hâte et curiosité que nous nous dirigeons vers l’Inde : l’aventure continue, nous avons encore beaucoup de pays à découvrir et beaucoup dont nous tomberons sous le charme !

Comment aller de Lumbini à Varanasi ?

Nous partons de Lumbini à 8h, on prend le bus pour aller au buspark à environ 25 km de là (45min), ensuite nous prenons un microbus qui nous dépose à la frontière à 7km (15 min). Pour la première fois de notre vie, nous traversons une frontière à pied (enfin une vraie frontière, pas une frontière en Europe). Nous devons obtenir le tampon de sortie du territoire népalais et d’entrée sur le territoire indien. Nous arrivons donc à Sunauli un des postes frontières vers 9h30. Pour l’instant je dois dire que la différence entre le Nepal et l’Inde ne nous saute pas aux yeux. Ensuite le temps de changer la monnaie, de prendre un thé, nous prenons un bus pour Gorakhpur 91km (3h). Le chauffeur nous dépose vers 13h30 à la gare. Je ne sais pas encore si toutes les gares sont comme cela en Inde, mais je dois dire que c’est assez impressionnant ! Des dizaines de personnes sont étendus partout sur le sol, probablement en train d’attendre leur train, il y a une vache qui passe la porte de la gare en même temps que nous, nous apercevons aussi de gros rats se faufiler ici et là. La différence avec le Nepal, nous commençons petit à petit à la percevoir !

Nous demandons au gichet le prochain train pour nous rendre à Varanasi, il part deux heures plus tard, dure 5h30, soit environ 235 km. Nous avons juste le temps d’aller manger un petit quelque chose, d’aller au cybercafé pour chercher quelques guest houses à Varanasi et en route. Le temps ne passe pas très vite, mais nous arrivons sans encombres à Varanasi (magnifique gare soit dit en passant !). Nous prenons un tuk tuk qui nous emmène à notre guest house, bien sûr il se perd moulte moulte fois en route, sinon se ne serait pas drôle ! Un gars de varanasi qui ne sait pas ou est le Gange, il faut le faire ˆˆ Bref, il nous dépose à 22h30 passées devant un hôtel qui n’a pas l’air trop mal et qui n’est pas cher : le boba lulark.

 Varanasi : bienvenue sur une autre planète ?!

  • Après à peine 24h passées en Inde, Maxence a déjà conduit un tuk tuk, nettoyé la boue venant des villages et encombrant les berges du gange, et ramé dans une pirogue sur ce fleuve mythique !
  • Se promener le long du Gange est en soi une expérience assez exceptionnelle et dépaysante et qui plus est gratuite ! En observant tout ce qui se passe le long de ce fleuve aussi bien mythique que mystique, nous nous imprégnons petit à petit de la culture indienne. C’est impressionnant, cela grouille d’activités, entre le jeune homme qui se lave, la femme qui nettoie son linge, l’enfant qui joue avec des débris, l’homme qui se brosse les dents, la vieille femme qui prie, le travailleur qui se désaltère, les buffalos qui se rafraichissent, des hommes qui satisfont leurs besoins primaires, sans parler des crémations qui ont lieu à quelques ghats de là (les marches qui mènent de la ville au fleuve sont appelées ghat, Varanasi en compte près d’une centaine).
  • Nous assistons à la cérémonie Ganga Aarti qui a lieu à la Main Ghat, pour cela nous partons de notre hôtel vers 17h30, prenons une pirogue afin de nous rendre à Main Ghat, tout en découvrant Vanarasi depuis le Gange. Le Ganga Ārtī est un rituel hindou au cours duquel la lumière de mèches imbibées de ghī ou de camphre est offerte à la déesse du gange. Cinq brahmanes officient face au fleuve, accompagnés de chants de mantra et de sons frappés sur des symbales.
  • Varanasi est également réputée pour ses nombreuses crémations. En effet, mourir à Varanasi permettrait de se libérer du cycle des renaissances, donc d’atteindre directement la Libération. C’est donc dans cet espoir qu’un grand nombre d’hindous viennent ici. Il est possible d’assister à des crémations tout en gardant ses distances. L’impression que nous avons en nous rendant sur le lieu de crémation est difficile à expliquer. Nous avions déjà assister à des crémations à Pashupati à Katmandou, mais il y avait des bûcher de crémations, cela semblait assez « ordonné ». Ici, le chaos règne, il est difficile de distinguer le corps qui brûle, des déchets qui sont à côté, au mileu de tout ça, il y a des vaches … Bref, le spectacle qui s’offre devant nous est assez déroutant …
  • Nous prenons le bateau à 5h30 pour assister au lever de soleil sur le gange et voir la ville sortir de sa torpeur, les gens qui se lavent, les ablutions, les prières …
  • Les visites que nous faisons à Varanasi sont : l’université (la troisième plus grande du monde), le temple de Shiva, le temple des singes et une fabrique de soie (très impressionnants !)

Notre dernier jour à Varanasi arrive déjà, notre train part en début de soirée. Nous profitons de nos derniers instants près du Gange, cette ville a vraiment quelque chose de déroutant, de dépaysant, de magique. Il est impossible, même pour le plus blasé des touristes de rester indifférent à l’atmosphère qui ce dégage de cette ville. Peut importe que l’on soit hindou ou non, croyant ou non, lorsque l’on se tient près du Gange, il est impossible de ne pas se rendre compte de la place que tient la dimension spirituelle dans la vie quotidienne des hindous.

Notre train part à 18h15, nous nous retrouvons à partager notre « cabine » avec trois Québecois (James, Maxime et Maud) et une Israelienne (Effi). C’était un chouette moment de partage qui a fait passer le temps,plus vite (pour 12h de train, ce n’est pas négligeable !). Nous avons passez une bonne nuit, le train de nuit était assez confortable.

Agra et le fameux Taj Mahal, alors ça vaut le coup ?

Nous arrivons vers 7h du matin à Agra, nous cherchons un hôtel, nous nous rendons au Saniya, nous avions vu sur internet que la vue depuis le toit était chouette. Nous regardons la chambre, elle n’a pas l’air trop mal, nous demandons d’aller sur le toit, et nous retrouvons les larmes aux yeux à contempler une des sept nouvelles merveilles du monde ! Après avoir pris notre petit déjeuner en contemplant le Taj Mahal, nous décidons d’aller l’observer de plus près, et nous nous rendons jusqu’à la rivière. Nous visitons ensuite le « Baby Taj », qui a inspiré la réalisation du Taj Mahal.

Le lendemain, nous sommes réveillés à 5h par le muezzin qui semble s’être invité dans notre chambre. De toute façon on doit se lever, le Taj Mahal  ouvre ses portes vers 6h et nous devons acheter nos tickets (750 Rs ˜9€, là où les indiens payent 0.90€) que nous avons oublié de prendre la veille. Evidemment le comptoir n’est pas juste devant le Taj Mahal mais un km plus loin ! Pourquoi faire simple ??!! Je reste à faire la queue avec le réflexe pour rentrer pendant que Maxence file acheter nos billets. Il y a une file pour les hommes et une file pour les femmes, je ne peux donc pas lui réserver sa place. Maxence arrive à temps, je suis dans les premières à découvrir le Taj Mahal dès potron minet ! Il tient toutes ses promesses, majestueux, immaculé, il se dresse devans nous ! Lorsque je suis là, à le regarder, une sensation d’apaisement m’envahit, une sensation de calme, de bien être,  je pourrais rester des heures à le contempler. C’est une expérience unique et une chance immense de pouvoir contempler ce géant blanc qui nous surplombe dans toute sa splendeur.

Le Taj Mahal, qui signifie « Palais de la Couronne », autrement qualifié de « tear-drop upon the cheek of time » (une larme laissé sur la joue du temps / de l’humanité), est situé à Agra à environ 200 km au sud de New Delhi. L’empereur Moghol Shâh Jahân a fait édifier ce mausolée de marbre blanc en hommage à sa femme qui est décédée en donnant naissance à leur quatorzième enfant. La construction a commencé en 1631 et s’est achevée en 1654 selon l’Etat de L’Uttar Pradesh. Shâh Jahân ne put admirer ce mausolée achevé que depuis sa cellule dans une partie du Fort d’Agra. En effet quelques années avant que les travaux finissent, il est emprisonné par son fils Aurangzeb qui s’empare alors du pouvoir.

Dans l’après midi, nous avons également visité le fort rouge d’Agra, il est appelé ainsi en raison de ses murs en grès rouge, il s’agit du plus grand fort d’Inde. Il a dans un premier temps été une place militaire, un simple fort, puis après quelques siècles et de nombreux travaux, il devient un palais résidentiel.

 Ce soir c’est le dernier et le plus important jour de Diwali, il s’agit de la fête des lumière qui dure cinq jours. Cela nous rapelle à la fois le 14 juillet, à cause de tous les feux d’artifice et les pétards, et noël, avec toutes ces guirlandes lumineuses partout. C’est l’une des fêtes les plus importantes en Inde, elle représente la victoire du bien sur le mal, de la lumière sur l’obscurité. Elle commémore le retour de Rãma à Ayodhya, pour cette occasion, ses habitants avaient éclairé les rues, où passait le roi, avec des lampes. Ce festival est aussi l’occasion de manger des friandises, de s’offrir des cadeaux et de tirer des feux d’artifice.Une très bonne soirée en résumé, nous n’aurons pas une autre chance, avant très longtemps en tout cas, de célébrer Diwali à quelques centaines de mètres du Taj Mahal !

Voilà pour l’Uttar Pradesh, ce fut bref mais intense comme on dit ! Nous voilà repartis, sac au dos pour de nouvelles avetures. Rajasthan : nous voilà !

 

16 Réponses pour Inde #1 : De Varanasi au Taj Mahal

  1. Bonsoir,
    Formidable, toujours bien expliqué et des photos magnifiques.
    J’aime beaucoup l’offrande à la déesse (Tout un symbole)La flamme sur l’eau, la fleur qui ne coule pas ….
    C’est surement fascinant.

    Merci

  2. Wahou ! On voyage toujours aussi agréablement au travers de vos mots ! On y sent également cette atmosphère spirituelle dont vous parlez si bien. Hâte de vous avoir sur skype afin d’en apprendre d’avantage sur cette belle aventure indienne ! Je pense fort à vous deux ! Moultes gros bisous sarthois !

  3. Reposant magnifique
    moi qui reviens de Paris ( polluée )

    C’est une autre dimension
    Je rêve avec vous
    Vous en garderez un souvenir impérissable, j’en suis sûre

  4. MAGNIFIQUES vos photos !
    il faudra penser à faire une expo en rentrant !
    c’est vraiment sympa de lire vos péripéties !

  5. Hello,

    Superbe reportage,
    très émouvant la façon dont vous l’avez découvert.
    Les photos sont splendides, en vrai je n’imagine même pas,

    profitez à fond de ces moments uniques…

    Des bisous de la part de toute la famille du Peuliou

  6. Merci pour le relais facebook de l’article 😉

    Super cool, les photos sont magnifiques. On a hâte de lire les prochaines étapes.
    Sinon pour le réveillon on s’organise comment cette année 😉

    Bisous de Paris

    • Merci pour les commentaires ça fait toujours plaisir :) !
      Ben pour le réveillon comme d’hab, j’attends que Cécile nous envoie le menu ˆˆ, que je dégusterai avec les yeux cette année…
      Nous à priori on sera toujours en Inde à Calcutta, donc y’a moyen qu’on soit encore debout à 4h30 du mat pour un petit skype qui sait !!

  7. Bonjour Claire,

    Ce petit mot pour te dire que cette semaine avec le groupe cuisine nous avons fait une recette de l’Inde: une soupe au potiron au curcuma, yaourt et éclat d’aubergine. Nous leur avons donc regardé sur la carte où vous êtes… et bien sur nous leur avons donné la recette du Népal… Donc on vous accompagne… Et merci pour vos récits et vos photos! C’est vraiment super ce que vous faites.
    Je vous embrasse
    Colette

  8. Cacou les baroudeurs, que c’est bon de voyager avec vous… photos, récits… tout y est, c’est beau et génial!
    L’idée de l’expo photos est pas mal, je vote pour :-)

  9. Bonsoir Claire et Maxence

    Tous mes voeux pour 2014,
    Super de partager vos photos et commentaires sur ce merveilleux tour du monde.
    Je vous embrasse MJO

  10. Coucou à vous deux !!
    J’arrive à la masse (normal) mais magnifique les photos, vous nous faites voyager avec vous c’est super !!
    Pleins de bisous
    Love love love

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>