Inde #4 : Goa

Prétendre que nos débuts à Goa ont été quelque peu compliqués serait un euphémisme ! En effet, après avoir passé plus de 10h dans un train, nous avons eu quelques difficultés à nous trouver un endroit où dormir ! Et oui, après Diwali à Agra, Le camel festival à Pushkar, la saison des mariages à Mumbai, voici le Fair festival à Panaji ! Du coup les guest house sont assaillies par les indiens ! Vivement le nouvel an ! 

De Panaji à Benaulim

Après une nuit difficile, nous errons quelques temps dans les ruelles de Panaji. Nous nous promenons au hasard des rues bordées de maisons colorées, qui nous donnent l’impression d’être à Cuba. Cette ancienne colonie Portugaise en a gardé non seulement une architecture magnifique, mais aussi une façon de vivre très paisible qui nous change du Nord de l’Inde ! Nous admirons l’église Notre Dame de l’Immaculée Conception qui nous domine de toute sa hauteur, et nous finissons par nous rendre à la gare routière pour rejoindre Benaulim.

Benaulim c’est une petite station balnéaire qui se résume en une rue commerçante bordée de guest house située à un ou deux kilomètres d’une immense plage. La plupart des vacanciers sont principalement des touristes indiens ou des retraités étrangers. Moins touristique que le reste de Goa, Benaulim est plus calme et plus tranquille, peut être trop tranquille pour nous.

Patnem – Palolem

Nous nous trouvons une hutte de plage avec vue sur la mer depuis notre hamac ! Durant ces quelques jours à Palolem, la farniente sera au programme, après déjà 3 mois de baroudage se sera en quelque sorte les vacances de notre tour du monde (enfin, les premières !). Entre cocktails, jus de fruit frais et poisson délicieux; kayaks de mer, lecture sur les transats/hamac et match de cricket sur la plage, nous profitons de ce séjour pour nous refaire une santé ! Nous faisons aussi de chouettes rencontres, nous retrouvons par hasard Anne Laurence que nous avions connue à Kathmandou à l’ambassade indienne, nous faisons connaissance avec un couple de québecois qui font un tour du monde avec leurs deux enfants de 7 et 10 ans (lien vers leur site).

Et … et j’ai la chance de découvrir le yoga sur une des plus belles plages de Goa si ce n’est la plus belle !

Le Yoga à Goa !

J’ai découvert le yoga non pas sur le sable d’une plage de Goa, mais sur une plateforme à 100 mètres de la mer, tous les avantages sans les inconvénients, la vue et le sons des vagues sans le sable et les moustiques. Le lieu évoque en lui même un havre de paix. C’est juste comme je me l’imaginais, vraiment paisible. Il y a plusieurs petits bungalows autours des plateformes pour les personnes qui viennent faire une retraite de yoga, ou ceux qui veulent devenir professeur de yoga. Nous nous installons tous sur la plateforme en disposant nos matelas et nos oreillers face à la mer. Il y a des petits chiots qui font des cabrioles ici et là.

Donc nous commençons la séance, c’est majoritairement des étirements. Lorsque j’étais encore en France, même si j’avais entendu parler de yoga, je ne m’y étais jamais vraiment interessée. C’est en en parlant avec des voyageurs croisés sur la route et surtout avec Sarah à Pokhara que je m’y suis interessée, je m’étais de toute façon dit avant de partir que se serait une expérience à tenter à Goa. Me voilà donc à Palolem, sur cette plateforme à faire des étirements. Sur le coup je me dis, des étirements c’est bien, mais d’habitude on en fait après un sport pour ne pas avoir de courbatures le lendemain. Et puis en réflechissant je me dis que je m’étire de ma vie, ou quelque chose comme ça. Je m’étire pour tous les mouvements et les efforts qu’on fait au quotidien, tous les micro traumatismes que notre corps subit sans que l’on s’en rende compte (bon c’est pas forcément à Goa qu’on a été les plus actifs je vous l’accorde!). Et c’est d’autant plus vrai en voyage, entre les dizaines d’heures passées dans les transports en commun, les sacs à porter, les visites, …

Donc je m’étire de ma vie de jeune voyageuse (pas encore très souple !) et je suis face à la mer, avec le bruit des vagues, et je me dis que vraiment pour s’initier au yoga il n’y a pas mieux ! Après la séance je me sens bien, relaxée et détendue (la bière paratagée après le cours a sûrement un peu aidée !). Donc un grand merci à Anne Laurence pour avoir partagé cette adresse et cette découverte avec moi. J’y serais retourné volontiers mais petit budget oblige … Je retenterai sûrement l’expérience en Thaïlande ou en Indonésie, c’est donc une affaire à suivre !

C’est un peu le coeur lourd que nous quittons Palolem et notre hutte de plage, nous avons profité de la tranquilité qui y régnait. A Goa, le temps parait ralenti, si bien qu’on en oublierait presque qu’on se trouve en Inde ! C’est vraiment un monde à part entre les Russes en string, les Indiens qui ont tendance à se faire oublier, les restaurants et les shops qui regorgent de choix pour les touristes. Je ne m’aventurerais pas à dire que Goa est représentatif de l’Inde. Mais en même temps chaque Etat est tellement différent que je ne sais pas si on peut en juger un facilement représentatif de l’Inde. L’Inde c’est justement ces différences, ces paysages variés, ces cultures et ces langues propres à chaque région …

9 Réponses pour Inde #4 : Goa

  1. Toujours aussi superbes vos photos et vos mots ! Et dire qu’il t’a fallu partir à l’autre bout du monde pour découvrir les merveilles du yoga 😉 ! Je vous embrasse très fort tous les deux ! J’espère que votre noël au soleil s’est bien passé. Gros gros bisous !

    • Et quelle découverte !
      Pour noël, bien que ce ne soit pas aussi agréable et convivial qu’un repas en famille, on l’a passé à faire trempette dans l’océan Indien ! On ne va pas se plaindre non plus !

      Bisous à toi aussi.

  2. BLOAVEZ MAD
    à vous 2

    plujadur & hieje mad !
    echange pluie et tempête contre soleil & zen !!!

    gros bisous bigoudens

  3. Tous mes voeux les amoureux continuez de nous faire rèver par vos photos et vos commentaires .
    Je vous embrasse Marie Jo

  4. Gisèle et Gilles Hamoniaux

    Bonjour à vous deux. C’est avec intérêt que nous suivons votre passionnant périple depuis le début. Nous qui aimons voyager, vous nous faîtes rêver. Nous vous souhaitons une très bonne année 2014 sur les routes du monde. Bises et … attendons la suite !

  5. Piwai le Floch (je te vois par le trou!)

    Salut Max et Claire!
    C’est toujours un plaisir de lire de vos nouvelles. Les photos sont très belles! Bonne continuation!
    Et bonne année à vous deux!
    La bise depuis les montagnes d’Ax les Thermes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>