Inde #8 : Un sacré train de vie …

 

Etant donné l’immensité du pays, nous avons passé énormément de temps dans les transports en Inde aussi bien dans les bus locaux que dans les trains … Nous avons voyagé près de 185 heures et pas moins de 8700 kilomètres en transports en commun ! En effet, il n’est pas rare en Inde d’avoir à effectuer un trajet de 10, 15, 20 ou 30h. L’Inde possède un des réseaux ferrés les plus étendu et plus fréquenté au monde, près de 7000 gares disséminées dans tout le pays. Le simple fait de prendre un train en Inde est tellement enrichissant d’un point de vue culturel que cela justifie à lui seul le voyage ! Cela fait partie intégrante du voyage en Inde et c’est une expérience inoubliable à vivre !

IMG_20140126_052101

Comment faire pour réserver son billet ?

Il vaut mieux réserver son billet si on veut être sûr de partir, en effet les trains toujours bondés en Inde, il nous est arrivé quelques fois de rester coincés dans une ville car il n’y avait plus de place disponible.

Directement à la gare au ticket counter :

Si vous vous sentez d’humeur courageuse, vous pouvez vous rendre directement à la gare, mais prévoyez du temps, cela peut prendre quelques heures … les files sont assez impressionnantes ! On doit remplir un formulaire de renseignements (numéro de train, nom du train, gare de départ et d’arrivée, horaires, classe demandée, nos coordonnées …) avant d’arriver au guichet. Généralement il y a un comptoir distinct pour les femmes, sinon elles peuvent remonter la queue. Il y a aussi parfois une file pour les étrangers, handicapés et retraités.

Par une agence :

Le plus simple et le plus rapide est tout de même de passer par une agence, ils prennent en général une commisssion de 100 Rs (1,20 euros) par billets.

IMG_20140125_100258Les petits trucs en plus à savoir :

Il existe ce qu’on appelle un quota touristes, présent uniquement sur les lignes très fréquentées. Il s’agit d’un nombre de places réservées pour les étrangers, et cela nous permet « normalement » de ne pas être confrontés au problème des trains complets. Bon je dis bien normalement, puisque les quotas touristes ont dû « disparaître » qand nous y étions !

Les billets tatkals ou emergency tickets, sont des billets de train qui sont laissés de côté et mis en vente la veille du départ. Ils sont vendus plus chers mais peuvent dépannner !

Et puis, il y a la waiting list. Vous achetez votre billet sur liste d’attente, on vous donne alors un numéro en fonction de votre place dans la liste. Si jamais vous n’obtenez pas de places, vous pouvez vous faire rembourser.

Qu’en est-il des différentes classes ?

Il existe 7 classes différentes pour la plupart des grandes lignes :

IMG_20140204_112924

IMG_20140125_100654* Unreserved second class

Attention c’est la cohue !!! N’y allez que si vous faites du rugby ! Une fois que le train arrive, les gens tentent de monter dedans alors qu’il est encore en marche, lancent les paquets par la fenêtre, les enfants aussi des fois ! Ils courent, se ruent, se bousculent. C’est une expérience assez déconcertante. Encore plus dans les trains de courtes distances comme ceux de Mumbai. Pour rentrer, il faut faire face à une masse compacte de corps bloquant l’entrée. Et pour ressortir c’est la même chose car tous ceux qui veulent rentrer vous entraînent dans le wagon, c’est comme si vous étiez aspiré, il faut lutter,  jouer des coudes pour pouvoir sortir !

Une gare en Inde ça ressemble à quoi ?

On ne peut pas vraiment faire de généralités, toutes les gares sont différentes, il y en a des plus ou moins grandes, des plus ou moins propres et des plus ou moins belles. Par exemple la gare de Gorakhpur (la première gare que l’on a vue en Inde, car proche de la frontière népalaise) était assez horrible, entre le nombre impressionnant de gens étendus au sol à attendre leur train, les odeurs qui circulent, les toilettes assez infâmes, la vache qui rentre en même temps que nous dans la gare et les rats aussi gros que des chiens qui filent le long des rails ! A côté de ça, la gare de Old Goa était si propre qu’on aurait pu dormir par terre, d’ailleurs on a bien failli le faire ! mais ça c’est une autre histoire …

En tout cas, une chose est sûre, vous trouverez dans toutes les gares en Inde, des shops sur les quais (nourriture, boisson, livres …), des personnes étendues par terre, des rats filant le long des rails, des toilettes plus ou moins propres et des gens qui traversent les rails comme s’ils traversaient la rue !

Et une fois dans le train, c’est comment ?

Dans le train, une fois que vous êtes assis à votre place (ce qui n’est pas toujours gagné !), vous pouvez vous préparer au spectacle ! Tout d’abord il y a le défilé assez impressionnant de personnes qui font la manche : enfants, handicapés, personnes âgées, travestis, le gamin qui nettoie par terre … , ensuite il y a les vendeurs, qui vont essayer de vendre des tas de trucs improbables étant donné les circonstances : des foulards, des spidermans qui collent au mur, des bijoux, des cigarettes à l’unité, des livres de généalogie … le plus étonnant étant qu’à chaque fois ils trouvent preneurs !, puis il y a ceux qui vendent de la nourriture et des boissons, et enfin il y a le vendeur de thé ! Evidemment, pour vendre leurs produits, ils doivent prévenir tout le wagon qu’ils arrivent, donc tout cela ne peut pas se faire en silence !

Ensuite quand vient le moment de se coucher, tout le monde dans le compartiment doit y aller en même temps, et c’est parti pour le cérémonial de toilette, brossage de dents et enchainage des sacs ! On peut alors s’endormir, bercés au rythme des ronflements des indiens aux ventres rebondis. Mais parfois ce sommeil n’est que de courte durée, car réveillés au milieu de la nuit par les cris des bébés qui dorment dans des foulards transformés en hamac entre deux couchettes. Et quand vient le petit matin, on est tirés du lit soit par le vendeur de thé qui lance d’une voix douce et mélodieuse « Chai, chai, chai !!! », soit par des peinturlurés en pélerinage à coup d’encens et de chants religieux.

Et si vous croyez qu’en arrivant l’aventure prend fin, vous vous trompez ! Car en descendant du train, ce sont des dizaines d’indiens qui vous courent après en vous criant ‘rickshaw’ ‘room » ‘taxi’. Certains étaient même dans le train avec vous depuis plusieurs stations pour vous repérer, faire ami ami et vous suivre afin de s’assurer d’être les premiers avant même que vous ne posiez le pieds sur le quai. Ainsi s’achève notre récit sur nos pérégrinations ferroviaires vous laissant en haleine (du moins on l’espère) pour un dernier article qui concluera notre séjour en Inde !

7 Réponses pour Inde #8 : Un sacré train de vie …

  1. des Bisous
    la classe, toujours de beaux articles,
    Anne m’a dit vous avoir vu sur Skype,
    Bonne continuation les ptits loups

  2. Salut les voyageurs :) !

    C’est Alex, le Krav Buddy de Maxence. Vos articles sont cools. Je suis content de voir que vous vous faites plaisir.
    Maxence : Prend cette nouvelle adresse mail j’ai laissé l’ancienne.

    On vous rejoint où cet été ? 😀

  3. Wahou impressionnant cet article ! C’est la qu’on se rend compte au travers de vos mots des différences culturelles …
    Je pense fort à vous deux ! Encore mille merci de nous faire partager toutes vos expériences :-)
    Gros bisous à vous deux !

  4. COUCOU
    Vous voilà rôdés pour le métro parisien !…

    moins enrichissant …

    Incroyables tout ce que vous nous racontez !

    Ici on est noyés ; je vais acheter 1 bateau ( et des rames )
    vivement l’été ; vous serez au chaud , vous ( d’après le programme )
    Gros bisous mouillés
    Clo

  5. Coucou les copains!!

    Et oui et oui l’Inde … ses gares … ses habitants … ses folies!!
    Je suis bien d’accord avec vous c’est un monde à découvrir!
    Tout bien riches d’expériences même si parfois ça peut être long ces trajets!!

    Je vous embrasse!
    De notre cher Bretagnes … où il pleut il pleut comme vache qui pissent (non non pas les vaches qui pissent entre les rails!!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>