Indonésie #2 : Lombok et les Îles Gili

Encore une fois, notre arrivée à Lombok ne s’est pas passée sans heurts. Après une journée entière dans les transports (il est vrai que les bus locaux et les slows boats ne sont pas les moyens de transports les plus rapides qui soient !), nous sommes réveillés dans la nuit par de nombreux visiteurs indésirés dans notre lit, j’ai nommé : nos amis les insectes !

Gili Trewagan

Le lendemain matin, nous nous empressons de quitter Lombok afin de prendre un bateau pour Gilli trawagan. Maxence nous déniche le paradis de la guest house pour un prix dérisoire, et avec un verre de bienvenue en plus (photo ci-dessous) ! Elle n’est pas belle la vie ?

Les véhicules motorisés sont interdits sur cette île, tout se fait donc à cheval, y compris les livraisons. En déambulant dans les rues en terres battues de « Gili T » (comme la surnomme  affectueusement les touristes), nous avons l’impression de faire un bon dans le temps.

Nous avons décidés de venir à Gili Trewagan afin de passer notre deuxième niveau de plongée : « advanced open water », donc à peine installés, nous partons faire le tour des centres de plongées. Les prix sont les mêmes partout, nous choisissons au feeling, l’heureux élu sera « Dream Divers ».

Pour ceux qui se demandent en quoi consiste l’advanced open water, il s’agit de cinq plongées à effectuer avec un instructeur. Parmi elles, il y a la plongée en eau profonde (30 m) et la navigation qui sont obligatoires, pour les trois autres vous pouvez choisir parmi toute une sélection d’options qui varient en fonction du lieu. Nous avons choisi la flottabilité (qui nous permet d’augmenter nos capacités en tant que plongeurs), la plongée de nuit et la plongée en épave. Bon techniquement nous avons également fait la plongée avec courant (qui est une option) lors de notre plongée en eau profonde !

C’était assez fatigant et étant donné notre planning serré, nous n’avons pas le temps de faire grand chose sur l’île entre nos plongées, à part dormir ! Mais cela valait vraiment le coup ! Nous quittons un peu tristement notre instructeur Dr House non sans prendre une photo souvenir avec lui (ci-dessus) ! Il est déjà temps pour nous de retourner à Lombok . Nous avons décidé de faire un trek sur le deuxième plus grand volcan d’Indonésie: Rinjani.

Rinjani

IMG_20140801_030612Une succession d’évènements fortuits et malencontreux nous ont conduits à démarrer le trek avec quelques heures de retard et de très mauvaise humeur ! Entre le bateau qui nous prend en retard, le taxi qui n’arrive pas et notre contact sur le port qui commence à avoir ses instincts bagarreurs qui le chatouillent, tout semble prédire que notre trek à Rinjani sera mémorable !

Durant la première partie de notre ascension, nous ne ferons que courir derrière le guide afin de rattraper notre groupe (que nous ne retrouverons finalement qu’au sommet). Le chemin serpente à travers la forêt, donc mis à part nos pieds, le paysage n’est pas des plus fascinants ! Ah oui, et une des choses à laquelle nous n’avions pas pensé en ayant la brillante idée d’escalader un volcan, c’est que le sol est majoritairement formé de gravillons, pleins de gravillons ! Pour être plus claire: lorsqu’on avance d’un pas, on recule de deux ! Enfin, nous arrivons quand même à atteindre le sommet, non sans peine, et non sans râler (surtout moi, j’avoue !). La vue est vraiment magnifique, imaginez un petit volcan, dans un lac, lui même situé dans un immense cratère. Ben oui, c’est beau ! On en oublierait presque nos courbatures ! Mouais, presque … Nous avons attendu d’assister au coucher de soleil avant d’aller nous réchauffer dans la tente des guides autour d’un bon thé. Nous allons ensuite nous coucher dans notre propre tente qui ne ferme pas, sur nos matelas pas franchement épais et dans nos duvets spécial été à l’hygiène douteuse ! ( Nous n’avions pas pu emporter notre propre équipement). Bonne nuit les petits … Comment ça je me plains ?

Le lendemain matin, après avoir assisté au lever de soleil sur le lac, nous levons le camp de bonne heure et entamons notre descente, qui s’avèrera encore pire et plus douloureuse que la montée ! Je dois l’avouer ce n’était pas une de nos meilleures expériences en Indonésie, ni même en Asie !

Une fois arrivés à l’agence, nous prenons une bonne douche, bien méritée, mangeons un peu et nous apprêtons à repartir pour de nouvelles aventures. Et quelles aventures ! Nous allons passer nos derniers jours en Asie dune manière dont nous ne nous serions pas doutés ! En quelque sorte l’apothéose de notre séjour Asiatique ! On vous raconte tout dans le prochain article 😉 …

3 Réponses pour Indonésie #2 : Lombok et les Îles Gili

  1. Galères ! vous n’avez pas eu de chance

    pourtant les photos sont BELLES , les paysages SURREALISTES !

    C’est bien pour votre AOW.
    Hâte de lire la suite.

    BIZ

  2. Cacou les voyageurs… je suis toujours aussi baba de vos photos et commentaires… ça fait du bien de voyager :-) Bisous

    • Coucou !
      Merci beaucoup, ça fait plaisir de voir que les anciens collègues suivent encore ! Je peux te dire que mon travail avec vous ne m’a jamais autant manqué ! Ici, en Australie je déballe des cartons de vetements !
      Aviez vous reçut ma carte de Thailande ?
      Passe le bonjour à tout le monde.
      Bisous
      Claire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>