Australie #4 : Derniers jours à Sydney …

Après un road trip d’une vingtaine de jours, nous voilà de retour à Sydney, Kelou Mad retrouve exactement la même place qu’avant, c’est comme si nous n’étions jamais partis ! En arrivant, un grand gaillard nous salue avec un accent suisse… Vincent ! Notre voisin d’il y a quelques mois est revenu vivre dans la rue pour les fêtes. Quelques minutes après qu’il soit parti avec sa planche sous le bras, un français avec un chapeau sur la tête vient nous demander si les rangers passent souvent dans cette rue. C’est Tom, il est avec Flo, son ami et « coloc » en Toyota Hiace, un cousin à Kelou, en visa vacance travail. Ils pensent rester là jusqu’à début janvier. ça sent l’apéro/ barbec, tout ça ! Contents d’être de retour, et surtout de ne pas travailler !

Enfin c’est pas tout ça, mais nous devons partir d’Australie dans quelques jours, il serait peut être temps de vendre le van ! Ben oui, toujours un peu à la bourre, 26 Décembre, toujours pas d’annonce sur gumtree (le bon coin australien), alors qu’on pense partir début janvier ! Maxence s’empresse aussitôt de nous mijoter une annonce « aux p’tits oigons ». Ni une, ni deux, 2h seulement après l’avoir mise en ligne on a nos premiers « clients ». On ne le fera visiter que trois fois : à un couple d’Allemands, à un couple d’Italiens et à un groupe de trois Français, ce sera au final ces derniers qui se trouveront les chanceux nouveaux acquéreurs ! L’acompte versé, on convient de garder le van jusqu’au 5 janvier, ce qui nous laisse le temps de finaliser toutes nos démarches administratives, de préparer notre colis (plein de trucs à renvoyer en France, on en accumule des trucs en 8 mois !) de prendre notre billet pour la Nouvelle-Zélande et de profiter de nos derniers jours à Sydney avant de prendre notre avion le 6 Janvier.

Et pour profiter, ça on a profité ! On a trouvé une ambiance festival, sans festival, au coeur de Sydney ! La rue qui est habituellement 1/4 backpacker, 3/4 voitures normales, se transforme pour quelques jours en une rue de squattage intense devant l’affluence des gens venus voir les feux d’artifice. Le parc à côté est rempli tous les soirs de jeunes backpackers venus faire griller 2/3 brochettes et boire des bières. Le matin, dès l’ouverture du centre communautaire, on voit tout le monde défiler et remonter la rue pieds nus, avec la serviette sur l’épaule, et le matin au pti déj, tout le monde sort sa table sur le trottoir. Enfin bref pendant quelques jours, cette rue est devenue, un joyeux bordel, en somme ! Nous étions pas mal occupés la journée, mais le soir nous retrouvions Tom, Flo, Vincent et Sojin, la Sud-Coréene au franc-parlé, pour prendre l’apéro et déguster le barbecue. C’est devenu comme un rituel, on se croise le matin pour le pti dej, le soir pour le BBQ, assez agréable de retrouver un semblant de quotidien et de partager un peu plus qu’un repas et qu’une amitié éphémère. Ce qui a rendu un peu plus dur le moment de se séparer, si les circonstances avaient été autres, on aurait bien partagé un bout de chemin avec eux, avec plaisir !

Ah, j’ai failli oublié ! Le feux d’artifice ! Quand même … On devait partir fin décembre pour la Nouvelle Zélande, mais la plupart des gens nous on conseillé de rester car le feu d’artifice est l’un des plus beaux au monde, et cela aurait été dommage de le rater à quelques jours près. Même si nous reviendront probablement en Australie, il y a très peu de chance pour que l’occasion de passer le premier de l’an à Sydney se réprésente de si tôt !  On débat sur le lieu d’où l’observer, car si l’on souhaite voir l’opéra, il faut attendre depuis le matin très tôt devant les grilles, mais bon, vous connaissez ma patience légendaire, et surtout il y aurait eu beaucoup, beaucoup de monde ! On s’est donc trouvé un petit coin tranquille à Rushcutters Bay, près de notre ancien backpacker. Alors en route pour le HQ (notre ancienne auberge), histoire de rapatrier quelques copains. On en profite pour manger des bonnes tagliatelles au saumon, accompagné d’un bon vin blanc Français envoyé pour Noël par Tonton Hub et toute la famille ˆˆ (Merci !!), bon, on a dû le boire dans des bols car pas de verres à vin, enfin pas de verre tout court ! Une fois le repas terminé, en route pour le parc de Rushcutters. On ne voit pas l’opéra, mais on voit parfaitement le Harbour Bridge. On assistera aux 2 feux d’artifice (celui de 21h pour les enfants et celui de minuit pour , ben pour nous !).

Voilà, après une dernière nuit au backpacker, dans la même chambre et dans les mêmes lits que quelques mois plus tôt, la boucle est bouclée, nous voilà prêt à partir !  Je crois que j’ai tout dit, l’Australie, c’est fini ! Cela aura été le pays où l’on sera resté le plus longtemps, et le seul où l’on aura travaillé. On n’aura pas tant visité que ça finalement. C’est pas grave ce sera pour une prochaine fois … En route pour la Nouvelle Zélande !

3 Réponses pour Australie #4 : Derniers jours à Sydney …

  1. COUCOU
    votre article du 9 février paraît le 19 ?

    Sympa votre réveillon avec les copains

    Belles photos de feux d’artifice

    gros bisous à vous 2

  2. C’est formidable !!

    Rien ne vous arrête, toujours plein de plaisirs, et surtout des rencontres formidables.

    On reconnais bien les Français, la bonne bouteille « des rochettes », le couteau « Suisse » et un bon plat !!!

    Bise à vous deux

    Papa

  3. Super ce nouvel article !! Toujours aussi top tes photos Max !!
    La boucle est bouclé ! Une sacrée aventure australienne 😉
    Bon courage dans le grand froid 😉
    Gros bisous les amoureux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>